Quelle était la dernière fois où vous étiez censé choisir une baignoire pour votre salle de bains, mais vous n’êtes pas suffisamment informé pour faire un choix raisonné ? Si vous ne vous rappelez pas bien précisément du moment. Nous vous garantissons que c’était un calvaire. Dans cet article, la rédaction de SD Débouchage vous fait part de tous les types de baignoires disponibles pour sublimer votre salle de bains. Besoin d’en savoir plus ? Cet article est pour vous ! 

 

Les types de baignoire pour salle de bains

 

Rectangulaire, ilôt, angle, sabot, balnéo ou combinée. Plusieurs choix vous seront offerts. Mais, sur quels critères vous basez-vous pour faire le choix ? Nous décrivons dans les paragraphes ci-dessous les avantages et les inconvénients de chaque type de baignoire.

 

La baignoire rectangulaire

 

baignoire rectangulaire

C’est presque commode pour toutes les salles de bains, peu importe leur taille. La baignoire rectangulaire fait un bon allié entre confort et esthétisme. De même, elle peut être adossée sur un ou plusieurs murs en fonction de l’aménagement de votre salle de bains. La baignoire rectangulaire est offerte au marché en diverses dimensions allant des modèles les plus classiques aux modèles les plus compacts. Généralement, la longueur d’une telle baignoire peut dépasser 160 cm et être saturée à 190 cm. 

Pour la largeur, elle peut être comprise entre 70 cm à 150 cm, voire plus en tenant compte des offres disponibles sur le marché. Désormais, les baignoires rectangulaires sont disponibles en une multitude fonctionnalités et options pour renforcer le moment de détente et du bien-être dans votre douche. 

Raison pour laquelle vous pouvez orienter votre choix sur une baignoire rectangulaire avec accoudoir, repose-tête ou même si une luminothérapie. Si vous demandez le coût d’une baignoire avec de telles caractéristiques, vous pouvez envisager un budget allant de 250 euros pour un modèle d’entrée de gamme.

 

La baignoire d’angle

 

baignoire d'angle

En dépit de son design plus ou moins esthétique, la baignoire d’angle est privilégiée pour les salles de bains de petite taille. La seule condition qui doit être exigée lors de son installation est relative aux murs. Il vous faut deux murs pour pouvoir l’intégrer dans votre pièce sanitaire. 

De plus, comme vous pouvez remarquer sur les catalogues ou sur certaines salles de bains de vos proches, la baignoire d’angle est toujours posée au coin prenant la forme d’un quart de cercle. Quant à ses dimensions, cette baignoire dispose d’une longueur de 120 cm à 180 cm, et d’une largeur à partir de 70 cm. 

Si vous n’arrivez pas à faire votre choix en raison des dimensions de votre douche, vous pouvez opter pour des modèles asymétriques qui s’adaptent à toutes les dimensions. Quel budget pour une baignoire d’angle ? Le budget d’une telle baignoire est à 120 euros pour un modèle d’entrée de gamme.

 

Baignoire sabot

 

baignoire sabot

Réservée aux salles de bains les plus exiguës, dont la superficie se situe entre 4 et 5 m². Bien que la baignoire sabot soit fonctionnelle puisqu’elle occupe peu d’espace, elle présente comme inconvénient de ne pas pouvoir y allonger durant votre douche. Avec une baignoire sabot, vous ne pouvez baigner que la quasi-totalité de votre corps. Maintenant, il est temps de vous annoncer les dimensions de cette baignoire, ne soyez pas surpris d’accord ;). Aux alentours de centaines de centimètres, une baignoire sabot atteint potentiellement 105 cm de longueur pour 65 cm de largeur. Ce qui est l’équivalent d’une contenance d’eau de 36 L.

 

La baignoire îlot

 

baignoire ilot

Nul besoin d’être encastrée dans des volumes dédiés, un dépôt sur le sol suffit pour sa mise en marche. La baignoire îlot trouve toute sa beauté dans les salles de bains les plus spacieuses. Aucune crainte pour l’aspect décoratif si vous misez sur une baignoire îlot, car elle s’adapte à presque toutes les ambiances décoratives, à savoir : 

 

  • Moderne.
  • Classique.
  • Vintage.

  

Au moment de l’achat d’une baignoire ilôt, la liste de choix n’est nullement restreinte. Au contraire, de nombreuses déclinaisons s’offrent à vous (sur pieds, posée au sol, modèles à robinetterie intégrée ou séparée). Il suffit juste de sélectionner celle qui vous plaît et correspond parfaitement à l’aménagement de votre pièce sanitaire. 

De plus, ce type de baignoire dispose de deux modèles distincts (ovales ou géométriques) pouvant être installés méticuleusement au centre de la salle de bains. Au point relatif au prix, vous devrez envisager un budget compris entre 600 euros pour un modèle d’entrée de gamme. Cependant, si nous parlons d’un modèle haut-de-gamme, vous pouvez compter jusqu’à 2 000 euros et plus.

 

Bon à savoir

 

Les canalisations de ce type de baignoire sont camouflées dans le sol.

 

La baignoire balnéo

 

baignoire balnéo

Trop chic et trop élégant. La baignoire balnéo est fortement présente dans la salle de bains des riches. La baignade dans une telle baignoire est semblable à celle d’un spa. C’est exactement pareil ! En effet, grâce à des buses d’hydromassage, vous pouvez bénéficier de deux sortes de jets (toniques et doux) en fonction de vos préférences. Par conséquent, ces jets ont pour objectif de vous offrir un massage en toute douceur gratuitement. 

Une fois que vous êtes dans votre baignoire balnéo, vous aurez l’impression d’être un roi, car toutes les options vous seront offertes (cascade d’eau chaude, buses de massage et coussin ergonomique).  De plus, elle est disponible en différents modèles et en plusieurs dimensions. Au chapitre budget, apprêtez-vous à payer environ de 700 euros pour un modèle d’entrée de gamme sans omettre les modèles haut-de-gamme qui commencent à partir de 5 000 euros.

 

Baignoire-douche combinée

 

baignoire-douche combinée

2 × 1 ! Si vous hésitez encore entre une baignoire ou une douche. La baignoire-douche combinée peut vous aider à faire votre choix avec confiance. En effet, dans une salle de bains synonyme de détente et de bien-être, le choix entre ces deux équipements sanitaires peut difficilement se faire. Dorénavant, avec ce type de baignoire, vous n’aurez plus de quoi vous casser la tête, car vous profitez des caractéristiques de chacun tout en ayant une seule installation sanitaire. 

 

Combien cela vous coûte-t-il ?

 

Sincèrement, il est difficile de répondre à cette question bêtement, car le prix d’une baignoire-douche combinée dépend principalement de nombreux critères et éléments. Un budget de 300 euros vous permet d’acheter un tel dispositif. Or, si vous prévoyez des accessoires pour renforcer le côté ergonomique de la pièce lors de l’installation, vous ne devez pas être surpris si cela atteint les 7 000 euros.  

Toutefois, les accessoires de ce type de baignoire peuvent être en relation avec les types de parois que vous souhaitez instaurer (coulissantes, fixes ou pivotantes). Ou encore, cela peut être relatif aux éléments d’installation, comme le pare-baignoire qui empêche les éclaboussures d’eau tout en gardant la chaleur initiale.

 

Quelle baignoire choisir ?

 

 

Malgré l’aspect esthétique et le design ergonomique qui caractérise chaque baignoire mentionnée au-dessus. Le choix de celle-ci n’a aucune relation avec l’ambiance décorative, mais repose notamment sur d’autres critères afférents à la superficie de votre salle de bains.

En effet, pour les petites salles de bains, nous vous conseillons d’opter pour une baignoire carrée dont les dimensions sont situées entre 120 cm * 120 cm. Ainsi, pour les baignoires sabots ou d’angle, nous vous recommandons celles ayant une largeur allant de 70 cm à 90 cm. D’autres critères sont relatifs aux raccordements des réseaux d’arrivée d’eau chaude et froide sont aussi à prendre en entière considération.

 

Quel matériau choisir pour votre baignoire ?

 

Le budget d’une baignoire dépend plus principalement du matériau avec lequel elle est construite. Généralement, nous distinguons entre la résine, la fonte, l’acier et l’acrylique.

 

Résine

 

Plus qu’une substance collante et visqueuse. La résine est un matériau souvent employé dans le revêtement des baignoires. En effet, la résine synthétique vous sera fortement recommandée si vous êtes à la recherche d’une finition très lisse, brillante et soyeuse. De plus, une sensation en pleine de douceur au toucher.

 

Fonte

 

La fonte est obtenue suite à un mélange de fer et de carbone. Même si une grande majorité de baignoires sont faites à travers ce matériau, elle présente deux inconvénients. D’abord, la fonte est trop lourde comme matériau, ensuite, elle se casse facilement. Par conséquent, vous ne pouvez aucunement compter sur elle lors de votre achat. Bien qu’elle soit solide et facile à entretenir, la fonte nécessite un soin très particulier.

 

Acier

 

Pareillement à la fonte, l’acier est également un mélange entre le carbone et l’acier. Néanmoins, le pourcentage du carbone diffère. Dans la fonte, elle est obtenue en mélangeant plus de 3% du carbone, à l’inverse de l’acier qui en nécessite moins. Plus que souple et élastique, l’acier émaillé est résistant aux rayures, aux chocs, à la chaleur et aux produits chimiques.

 

Acrylique

 

Plus populaire et économique, l’acrylique est connu par sa résistance contre les rayures et sa légèreté. Or, il est grand ennemi des détergents agressifs, car ils peuvent endommager la brillance de votre baignoire.