L’eau a-t-elle chatouillé la plante de vos pieds ? Êtes-vous surpris par des remontées inhabituelles des eaux usées ? Pourquoi ma maison est-elle débordée ? Comment les eaux usées peuvent-elles changer de chemin ? Au lieu d’être évacuées dans le sol, elles remontent par les canalisations. À votre avis, quelle canalisation est concernée ? Oh là là, quelle épreuve avez-vous traversée ? 

Dans cet article de blog, l’équipe de rédaction de SD Débouchage ne se contente pas d’aborder les problèmes d’évacuation du sol, mais également les étapes à suivre pour les diagnostiquer.

 

Problèmes d’évacuation du sol : quelles sont les étapes à suivre pour les repérer ?

 

Un problème d’évacuation du sol ne vous surviendra jamais par hasard, les canalisations ne choisissent pas le moment d’obstruction. Tout est question de bon usage.

Si jamais un jour vous vous retrouvez face à un problème d’évacuation du sol, il est opportun de suivre les trois étapes ci-dessous pour une bonne vérification.

 

Identifier les signes

 

L’eau ne voulait pas s’évacuer ? Vous avez peut-être essayé avec la raclette mais sans résultat ? L’eau est restée accumulée autour de l’avaloir ? Vos drains ont-ils une évacuation lente après les avoir utilisés ? La remontée de mauvaises odeurs n’a jamais échappé à votre foyer ? 

Désespérément, vous avez des problèmes d’évacuation du sol. L’eau stagnante, les canalisations bouchées et les mauvaises odeurs en sont les principaux signes.

 

Origine du problème

 

Ai-je des problèmes d’évacuation du sol ? La réponse vous a été fournie dans la première étape. Maintenant, la question pertinente à se poser est : Pourquoi ai-je des problèmes d’évacuation ? Quelles en sont les principales causes ? En effet, ces problèmes peuvent être attribués à divers facteurs : 

 

  • affaissement du sol ;
  • racines d’arbres qui pénètrent dans les canalisations enterrées ; 
  • mauvaise installation du système de plomberie.

 

Il est donc essentiel d’identifier la source du problème pour le diagnostiquer correctement. À cet effet, l’utilisation d’une caméra endoscopique est une excellente option. Cette technologie avancée permet de détecter les anomalies présentes dans les canalisations.

 

Comment s’effectue le diagnostic des problèmes d’évacuation du sol ?

 

Pour pouvoir diagnostiquer les problèmes d’évacuation du sol, il vous est recommandé de suivre un processus comportant trois étapes : 

 

Etape 1 : inspection visuelle 

 

Nous vous invitons à inspecter visuellement et attentivement votre propriété afin de repérer les signes révélateurs. Observez les murs s’ils présentent des fissures, constatez bien s’il y a des flaques d’eau entourant votre habitation.

 

Etape 2 : Test des drains

 

Cette étape consiste à vérifier la pression d’eau sortant de vos robinets et à vous assurer si vos canalisations font du bruit du glouglou. Essayez de fermer la vanne d’arrivée d’eau et d’ouvrir vos robinets pour pouvoir écouter le type de bruit que font vos conduits.

 

Étape 3 : inspection caméra 

 

Bien qu’elle soit peu importante, l’inspection visuelle demeure insuffisante. Comme nous vous l’avons signalé tout au plus haut de l’article.

Il est fondamental de faire inspecter vos canalisations par une caméra endoscopique pour localiser les bouchons qui s’y logent. De même, cet outil aidera les professionnels à explorer l’intérieur des canalisations et à repérer les dysfonctionnements existants.

 

Actions préventives pour avoir des canalisations en bon état

 

Si les professionnels que vous avez sollicités ont réussi à réparer le problème identifié suite à l’inspection caméra. Nous vous conseillons de prendre soin de vos canalisations via la mise en place des actions préventives.

En effet, les actions préventives contribuent à maintenir le bon fonctionnement de vos drains, ce qui ne peut qu’augmenter la longévité de vos installations sanitaires. De plus, un entretien périodique pour vos canalisations vous évitera l’apparition d’éventuels bouchons.

 

Que retenir ?

 

Les problèmes d’évacuation du sol provenant de vos canalisations sont imprévisibles, mais comme le dit le proverbe français, “mieux vaut prévenir que guérir“.

C’est pourquoi il est toujours recommandé d’entretenir vos canalisations, au moins une fois par semaine. De plus, pour une meilleure prévention, n’oubliez pas de faire inspecter vos tuyaux par des professionnels.